Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 22:23

http://image.noelshack.com/fichiers/2014/31/1407021064-01.jpg

 

Dark Souls est un jeu développé par From Software ( Demon's Soul, Kuon, ... ) qui a su se faire un nom grâce à un parti pris atypique. C'est un action-RPG japonais dans un univers médiéval connu pour être un jeu très difficile. 

C'est parti pour une brève présentation.

 

Pourquoi le jeu est connu pour être si difficile ? Dans un premier temps, nous sommes lancés dans une histoire où nous ne connaissons rien, pourquoi sommes-nous là ? Que devons-nous faire ? La simple chose que l'on sait c'est qu'un jour une personne sortira de l'asile des morts vivants ( début du jeu ), quittera cet endroit dans le but de réaliser une certaine quête.

Pour bien connaître le background, l'objectif du jeu, le chemin à suivre, ... il sera impératif de parler aux différents pnj sur place mais aussi de lire la description de la multitude d'objets à récupérer. Outre ces deux choses, aucune autre cinématique que celle du début du jeu n'expliquera l'histoire. 

Alors ce que l'on sait de l'histoire au début, c'est qu'une malédiction ravage la population, ceux qui ont la marque de la malédiction ne peuvent pas mourir et sont envoyés dans un asile des morts-vivants afin d'attendre la fin du monde. Voilà c'est tout !

http://image.noelshack.com/fichiers/2014/31/1407021072-02.jpg

Ensuite, le jeu est basé sur un "die and retry" MAIS on réaparait, quand on meurt, non pas dans la dernier zone visitée mais au dernier feu ( fait office de sauvegarde, de récupération de vie et de plein d'autres choses ). Or, à chaque que l'on s'installe dans le feu tous les ennemis ( mis à part les Boss ) réapparaissent. En plus de ça, la mort nous fera perdre nos points d'expérience en notre possession ( servant à augmenter notre niveau, réparer nos armes et à acheter des objets, bref à  peu près tout ). Le jeu nous laisse une chance de récupérer nos poins d'xp en allant à l'endroit où l'on s'est fait tuer, cependant si on meurt une 2e fois sans les avoir récupérés, ils seront définitivement perdus. On meurt logiquement quand on a plus de vie, mais cette vie peut être restaurée car à des fioles, limitées et donc précieuses.

 

Le gameplay prend un certain temps à prendre en main car il est assez "lourd". Il est cependant simple à comprendre, on a 2 touches pour attaquer, une pour lever son bouclier et une autre pour contrer. On rajoute à ça une roulade avec des frames d'invulnérabilité pour esquiver les coups et nous avons là tous les éléments à disposition pour réduire en bouilli n'importe quel boss ( ou pas ! ). A savoir que tous les coups sont esquivables donc le niveau bien qu'il ait son importance, n'empêchera pas d'affronter certains montres. Donc ici, contrairement à d'autres RPG pas besoin de passer des heures pour augmenter son niveau à cause d'un boss qui nous bloque. Ensuite, en plus de notre barre de vie, on possède une barre d'endurance qui servira à taper, courir, faire la roulade et à se protéger avec le bouclier. Elle remonte tout seul au bout d'un petit laps de temps mais si cette dernière vient à tomber à 0, on sera nu face aux ennemis et la vie descendra en moins de deux.

http://image.noelshack.com/fichiers/2014/31/1407021078-03.jpg

Le système de jeu est très bien pensé, car on peut équiper son perso comme on le souhaite, pour ma part je privilégie un faible équipement pour être plus rapide et avoir des roulades plus efficace mais en contre parti si je me prend un coup de plein fouet ça pique ! Alors que d'autres pourrons privilégier les grosses armures avec les grosses armes. On peut aussi laisser de côté les armes pour utiliser de la magie ou de pyromancie, bref Dark Souls ne manque pas de choix.

Le jeu possède aussi un système en ligne. On peut laisser durant le jeu des messages sur le sol pour les autres joueurs du genre "attention, danger devant", "passage secret", "Bon courage". Et on peut laisser une marque sur le sol dans le but d'invoquer un autre joueur pour qu'il nous aide par exemple durant un combat de boss. D'ailleurs, quand nous sommes dans une forme humaine, des autres joueurs pourront s'immiscer dans votre partie pour essayer de vous tuer pour récupérer de l'humanité.

http://image.noelshack.com/fichiers/2014/31/1407021093-05.jpg

"Les boss sont particulièrement réussis !"

 

On rajoute à ça, un univers avec des monstres coriaces avec des patterns différents, des pièges posés un peu partout et des boss colossaux. Et c'est parti pour des nombreuses heures de rudes épreuves.

 

Les environnements sont extrêmement variés, les ennemis inspirés, la bande son sublime, l'histoire et le background vraiment intéressants. Cependant, le jeu souffre techniquement au niveau des graphismes et subit quelques ralentissement. 

Le point noir du jeu est pour moi, les allers-retours pour les boss, car comme dit précédemment si on meurt, on retourne au feu et on a tout le chemin à refaire avec tous les ennemis de bases à retuer. Or, le jeu prône que l'on apprend de nos erreurs ( chose louable ), cependant, il arrive très souvent que l'on ne meurt pas à cause d'une erreur mais juste parce que le jeu est mal pensé à certains moments. Déjà, certains coups des ennemis traversent les parois ( bien rageant ça ! ), on aura sûrement besoin de plusieurs essais pour commencer à connaître les patterns des boss et à élaborer des stratégies ( et pas de tester certains types d'armes car on a pas envie de refaire le trajet à cause d'un simple essai ), certains pièges ou endroit sont justes abusés ( exemple : la caverne de cristal avec des passages dans le vide invisible ! Ou une mort obligé à un certain boss ). 

Pour tout connaître, n'ayez pas hontes de faire des petites recherches sur internet, car de nombreux recoins sont difficilement trouvables, il en est de même pour le DLC, certains passages se débloquent que si on a fait et pas fait certaines actions avant mais rien nous l'informe.

http://image.noelshack.com/fichiers/2014/31/1407021090-04.jpg

"Le level design est des plus travaillé"

La difficulté ne me dérange pas, mais quand on meurt alors qu'on a pas faire d'erreur c'est là que le jeu deviendra rageant. Cependant, en tout cas pour ma part, quand on meurt on retourne tout de suite à l'assaut, c'est le genre de jeu où on se dit "bon allez encore deux essais et j'arrête" mais finalement au bout d'une heure tu essayes encore. Bref, c'est addictif et quel sentiment de joie quand on réussit à parvenir au prochain feu où à tuer un boss ! Il y a encore des choses à améliorer, notamment une plus grande fluidité, de meilleurs graphismes et un gameplay un peu plus varié et ça serait excellent. Il me tarde de me mettre à Dark Souls 2. Un gros coup de coeur de la génération avec plus de 100 heures de jeu au compteur.


Exemple d'une musique que vous allez rencontrer dans le jeu, épique non ?

Repost 0
Published by test-survival-horror - dans Hors série
commenter cet article
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 12:45

A cause d'une culture videoludique differente de la notre, beaucoup de jeux vidéos japonais ne sortiront pas de la frontière. Parmi ces jeux, on trouvera énormément d'RPG, de jeux érotiques ou de dragues mais ceux qui nous intéressent particulièrement ici ce sont les jeux d’horreurs.

En général, les bons vieux survival horror arrivent à se démarquer du lot notamment Kuon, Rule of Rose ou encore Project Zero, bien que ce dernier soit un cas à part avec l’annulation de l’exportation de son quatrième épisode en dehors du pays.

"Sorties du jeu annulée en Europe et Aux Etats-Unis sous prétexte que ce dernier possède quelques bugs pouvant gêner la progression dans l’aventure."

 

Clock Tower premier du nom n’est aussi jamais sortie du Japon, Les Etats Unis ont d’ailleurs intitulé le 2e épisode « Clock Tower » laissant penser qu’il n’y avait aucun épisode sorti jusqu’à présent. Les développeurs corrigeront le tire en sortant une version Playstation du premier épisode intitulée « The first Fear ».

Parasite Eve n’est quant à lui jamais sortie en Europe, quant au dernier épisode de la série « The 3rd Birthday » il n’a pas été traduit en français.

Catherine, quant à lui, même si ce n’est pas un survival horror, a mis pas mal de temps à sortir en Europe. En même temps pour une grande partie des joueurs, entre jouer à un jeu de guerre ou à un jeu de reflexion le choix est malheureusement vite fait. Rares sont donc les éditeurs donnant leur chance à des titres comme ça et je remercie ceux qui le font.

 

Mais ici ce qui nous intéresse c’est un genre de jeu très peu rependu en Occident : Les visuals novels ( ou aussi Sound novels ). Sorte de livres interactifs ou seuls nos choix à la suite d’une conversation influencera l’histoire. Autant dire qu’essayer de convaincre un joueur Lambda je jouer à ce genre de jeu sera difficile, surtout si ce dernier sort a un prix plein.

  • Imabi Kisou est le titre qui me vient le premier à l’esprit. Ce jeu avec un synopsis aguicheur : «Hiroki décide pour des raisons personnels de faire une enquête sur une mystérieuse drogue, or depuis le début de son enquête tous ses amis meurt au fut et à mesure dans d’étrange circonstance ». 
  • Le jeu se base sur une image fixe et des jeux de son ( et quelques fois des vidéos ), des acteurs retouches sont utilisés rendant l’expérience de jeu encore plus morbide qu’habituellement. Le problème c’est que le jeu est entièrement en japonais et donc à moins de répondre au hasard aux différents choix que nous proposera l’histoire il ne sera pas évident de profiter pleinement de ce jeu.

 

  • Autre série beaucoup plus connu pour les fans d’animation japonaise, il s’agit des titres d’ « Higurashi No Naku Koro Ni » dont contrairement aux précédents a quand même un jeu de sortie en France sur PS2, traduit par une petite équipe.
  • Mais un sur l’ensemble de la série ça fait peu, la série consiste à résoudre une enquête en incarnant des jeunes d’un village de la campagne japonaise. Le jeu et même l’anime ont su se démarquer grâce a deux aspects opposés. D’un coté les personnages sont dessinés d’une façon assez enfantine et mignonne si on peut dire alors que d’un moment à un autre pour une cause expliquée dans le scenario différents persos passeront dans une phase d’hystérie et de violence retranscrit par un dessin différent. Bref un titre atypique mais original.

  • On va finir par la série des Twilight Syndrome qui quant à elle n’est pas un visual novel ( enfin pas entièrement ) mais possède énormément de dialogues pouvant rebuter les joueurs. Le principe est d’incarner trois lycéennes qui enquêtent sur des évènements surnaturels. Bref un encore un jeu fortement influence de la culture asiatique.

 

Je pourrai encore en citer quelques-uns mais je ne le ferai pas, car pour moi; ces trois titres sont pour ma part les plus intéressants. Mais il faut savoir que le Japon regorge de ce genre de jeu et ca même dans les consoles portables. Certes ce n’est pas des survivals horror mais l’ambiance a l'air tout de même pour la plupart excellente.

 

Bref, maintenant pour que des titres comme ça sortent dans nos contrées, faut-il encore que la mentalité des joueurs voient autres choses que des jeux d’actions et s’ouvrent à d’autres genres mais ça on est loin d’y arriver.

 

Exemple d'autres jeux : Yasoukyoku 1 et 2, Newspaper of fear, Nanatsu no Hikan, ...

 

Repost 0
Published by test-survival-horror - dans Hors série
commenter cet article
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 15:00

  • Lovecraft est un écrivain d'essais fantastiques du XXe siècle. Ses récits montrent souvent des humains qui sont témoins de forces cosmiques, inexplicables. Outre le fait se s'être intéressé aux Dieux égyptiens, Lovecraft a créé un univers autour d'entités bien supérieures à l'homme qui été présent sur terre bien avant leurs arrivée, ces êtres supérieures sont appelées les « Grands Anciens ». Ces « Grands Anciens » auraient été chassés par d'autres Dieux et renvoyés vers les étoiles d'où ils étaient originaires sauf exception comme le fameux « Cthulhu » qui aurait été enfermé dans la cité sous-marine « R'lyeth » et attend d'être libéré que ce soit par un fanatique ou un petit curieux.

    Pour agrémenter cet ésotérisme, Lovecraft créa le « Necronomicon », une sorte de grimoire où l'on trouverait diverses formules magiques dont certaines pourraient libérer les Anciens. Selon Lovecraft, ce livre aurait été découvert par l'arabe Abdul Alhazred écrit dans une langue inconnu et quasiment imprononçable.

    Dans ses récits, l'action se déroule souvent au alentour des villes d'Arkham ( Nom d'ailleurs repris dans Batman ), Innsmouth, Dunwich, … La folie est une chose extrêmement mis en avant dans ses écrits, les protagonistes sont souvent confrontés à des événements inexplicables et malsains et ce dernier est souvent le seul à en être témoin. A l'exemple de « La maison de la sorcière » où un étudiant qui fait d'étrange cauchemars se réveille avec les blessures qu'il a subit dans ces derniers.

  • Lovecraft sait retranscrire à la quasi perfection l'horreur d'une histoire grâce à une extrême desciption, cependant ses œuvres ne sont pas particulièrement évidente à lire.
  • Dans la culture contemporaine, on peut retrouver pas mal de clin d'oeil à l'univers de Lovecraft mais rares sont les films ou autres qui ont repris directement une de ces histoire. En effet, la façon dont Lovecraft décrit ses horreurs sont très compliquées à retranscrire sur écran, d'autant plus que ses histoires sont généralement assez courtes. 

Le necronomicon dans "L'héritage Valdemar" 

 

Films inspirés de Lovecraft :

L'antre de la folie de John Carpenter

From Behind ( Aux portes de l'au delà )

Necromonicon

L'héritage Valdemar

...

  • De nous jours, de nombreux jeux vidéos ont été inspiré par Lovecraft dont la série « Call of Cthulhu » et notamment Call of Cthulhu : Dark Corner of The Earth » qui reprend l'essai « Le cauchemar d'Innsmouth », « Amnesia ; The Dark Descent » pour son aspect très cosmique, notamment avec l'histoire des orbes entraînant la venue d'une étrange entité, « Eternal Darkness » qui reprend l'histoire des Anciens et du Necronimicon sans oublier l'un des précurseurs du genre Survival Horror : Alone In the dark qui tout comme Lovecraft s'inspire énormément de la culture Egyptienne.
  • A noter qu'une bande déssinée se nommant "Lock and Key" est aussi fortement influencée par Lovecraft, cependant cette dernière se plus sur un aspect fantastique que horrifique.

 

Repost 0
Published by test-survival-horror - dans Hors série
commenter cet article
9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 18:29

Je suis un collectionneur de Survival Horror (Principalement de la série Silent Hill, Forbidden Siren et Parasite Eve) et peut être que vous aussi ?! Discutons alors !

Si vous êtes intéressés par ma collection vous pouvez la voir ici (dans le dossier photo) : https://www.facebook.com/BloodCurse62/ (A noter que mon frère possède sa propre collection Resident Evil, Project Zero + Haunting Ground et Imabi Kisou)

 

Maintenant que les bases sont posées parlons des petites pépites maintenant difficile à posséder en matière de Survival Horror. On parlera ici que des jeux et pas des produits dérivés sinon on en aura jamais fini.

 

  • J'ai vu récemment que Rule of Rose, dans un magasin de jeux rétro était vendu à 90€ pour sa version française due à son faible nombre de tirages. On peut la trouver à 120 sur amazon (150 sur price minister) en VF et à 70€ pour la version japonaise.Mon frère l'ayant revendu il y a maintenant des années, je ne possède que la version chinoise.
  • Les épisodes gamecube de Resident Evil sont aussi connus pour être à des prix assez élevés. Notamment pour la version Gamecube de Resident Evil 2 trouvable aux alentours de 70€. Mon frère l'a acheté à l'époque pour pas cher.
  • J'ai été aussi surpris que le jeu "Kuon" atteint des sommes élevées telles que 100€. L'ayant dans ma collection en VF et VO je ne ferai pas la bétise de le revendre.
  • Je me souviens de l'époque de la sortie de Project Zero 3. Il était réservable que sur commande dans ma boutique de jeu vidéo. C'est pour dire que le tirage était aussi très faible. A l'heure actuelle c'est le Project Zero le plus cher sur le marché. On peut le trouver entre 50 et 100€ selon la version. 
  • Clock Tower sur Nes est quant à lui difficile à trouver car sorti exclusivement au Japon. De plus, comme on le sait, il n'est pas évident de trouver un jeu NES avec son emballage d'origine. Ici pour ce le procurer en entier la centaine d'euros est envisagable.
  • Sanitarium n'est quant à lui pas un Survival Horror mais son ambiance est tellement malsaine que je ne pouvais ne pas le mentionner. Ce dernier a subi une énorme censure à sa sortie qu'il a été très vite retiré du marché. Par conséquent, le trouver n'est pas évident selon la version.

​Du coup, je cherche tout de même la version de Rule of Rose en VF à un prix abordable, la version NES de Clock Tower complète (j'avais trouvé que la cartouche à une époque mais finalement je ne l'ai pas prise) ainsi que Sanitarium. 

​Et vous ? Avez vous des petites dans votre collection ?

Repost 0
Published by test-survival-horror - dans Hors série
commenter cet article
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 09:30

IG-mag-HS3.jpg

 

Il y a peu de temps est sorti un Hors série du magazine IG sur les survival horror, j'achète jamais ce genre de magazine car de nos jours on peut tout trouver sur internet mais je ne pouvais pas passer à côté de celui-ci.

 

Que comporte ce magazine ?

 

- Une grande liste de jeux sur toutes consoles confondues ( De salon, portable, téléphone et de toutes époques )

- Des dossiers sur les fondateurs du genre ( Raynal, Mikami ) et de ce qui ont influencés le survival horror ( Lovecraft, Giger )

- Des dossiers sur les ennemis et les endroits typiques d'un survival horror

- Et enfin différents dérivés de l'horreur ( film, livre )

 

Mon avis

 

Tout d'abord le magazine commence avec une retrospective du genre qui cite bien évidemment Alone in the dark, Resident Evil, Silent Hill, ... aux derniers sortis.

Vient ensuite la liste des jeux et comme l'indique le livre il aurait fallu un second tome pour citer tous les survival horror donc je vais pas commencer à critiquer qu'il n'y ai tel ou tel survival horror que je connais.

Par contre mettre des jeux comme Bioshock, Dead Rising et surtout Never Dead qui n'a absolument rien d'en survival horror est étrange ( manque de jeu à citer ? ), il y a énormément de jeu qui sont dérangeant où ayant des monstres ça n'en fait pas systématiquement des survival horror, même Call of Duty et Yakuza ont des zombies dans leur jeux. Je trouve qu'il aurait été bien de faire un dossier à part dans ce tome avec une autre catégorie de jeu qui ont été influencé par le genre.

 

Mise à part ça, le livre est une franche réussite et est indispensable aux amateurs du genre ou autres petits curieux. 

 

 nd

 La présence de Bioshock est quand quand même justifiable par son lien avec Système shock et Dead Rising par le changement de direction du genre tout comme Lolipop Chainsaw, mais ce jeu n'a alors aucun rapport, pourquoi ne pas mettre Devil May Cry tant qu'on y est !

Repost 0
Published by test-survival-horror - dans Hors série
commenter cet article

Présentation

  • : Test-Survival-Horror
  • Test-Survival-Horror
  • : Blog testant différents jeux d'horreur pour savoir si ce sont vraiment des Survival Horror
  • Contact

Informations en vrac

http://image.noelshack.com/fichiers/2014/31/1407028214-nouveautes.jpg

Until Dawn

Night Cry

Soma

The Coma

Resident Evil Origins Collection

Layers of Fear

Project Zero Maiden of Black Water

http://image.noelshack.com/fichiers/2014/31/1407028222-a-venir.jpg

Outlast 2 (Début 2017)

Resident Evil 7 (Début 2017)

Resident Evil 2 (Remake) 

Call Of Cthulhu (2017)

Draugen (???)

Perception

We Happy Few

The Hum

From Beneath

Devastated Dreams (En développement)

Sacrilegium (???)

What remains of Edith Finch

PAMELA

2Dark (Fin 2016)

Scorn

Daymare : 1998 (En développement)

Year of the Ladybug (En développement)

Shadows of The Eternal (???)

Kodoku (???)

Agony

Routine

http://image.noelshack.com/fichiers/2014/31/1407028219-prochains-tests.jpg

Attente : Mise à jour actuelle du blog

Compte SensCritique

                BloodCurse62